Vous êtes ici : Accueil / Devenir hébergé / F.A.Q.

Top hébergé

F.A.Q.

Les mêmes questions reviennent souvent... et les clichés ont parfois la vie dure ! Voici nos réponses aux questions qui reviennent le plus fréquemment.

Dois-je rester le week-end chez mon hôte ?

Chaque contrat est fait au cas par cas. Par exemple, si vous souhaitez rentrer chez vous le week-end et les vacances, nous recherchons un hôte qui souhaite aussi que l’hébergé quitte la chambre le week-end et les vacances scolaires. Certains hôtes n'ont pas besoin de présence, l'échange est alors basé sur la convivialité, le respect et le partage. L'hôte-hébergeur peut demander, avec votre accord, que la chambre soit utilisable (sans pour autant la vider de vos affaires !) quand vous vous absentez longtemps, pour que l’hôte-hébergeur puisse recevoir sa famille par exemple.

 

Puis-je faire ma cuisine ou bien dois-je partager les repas de la personne qui m’accueille ?

Là encore, toutes les situations sont possibles. Certains hébergeurs souhaitent de la compagnie pendant quelques dîners ; d’autres au contraire tiennent à leur indépendance et dîneront avec vous de manière occasionnelle. Dans tous les cas, vous aurez accès à la cuisine.

 

Puis-je recevoir mes amis dans le logement mis à disposition ?

Quand on parle de cohabitation, il est important de fixer des règles au départ et de respecter chacun. Recevoir des amis, cela veut dire parfois du bruit, de l’agitation. Votre hôte vous aura peut-être autorisé à recevoir de temps en temps, cela ne devra pas vous empêcher de prendre soin de l’informer auparavant et de veiller à ce que tout se passe bien.

 

Ai-je du temps pour mon travail personnel ?

La plupart des personnes qui hébergent font appel à des aides à domicile. Il n’est pas question que vous remplaciez ces services professionnels. La demande principale des hôtes-hébergeurs est une présence régulière, le soir et la nuit, à partir d’une certaine heure, tout en ayant un échange de convivialité.

 

Quand faut-il m’inscrire pour être sûr d’avoir un hébergement ?

Une inscription précoce n'est pas la garantie d'un résultat positif. L’association prend un engagement de moyen vis-à-vis de ses membres. Le résultat n’est pas garanti car il s’agit bien plus de trouver des affinités entre les personnes que de simplement proposer une chambre. Si votre objectif est juste de payer moins cher et que vous n’attendez rien de plus, la cohabitation telle que nous l’envisageons n’est pas une bonne solution pour vous.

 

Et si je ne reste que quelques mois sur Nantes ?

Certains hébergeurs sont prêts à vous recevoir pour une courte période. Le tarif est alors adapté à la durée de l’hébergement.

 

Que se passe-t-il s'il arrive quelque chose à mon hôte ?

Il est déjà arrivé que des hôtes-hébergeurs soient hospitalisés ou partent en maison de retraite. S'il s'avère que l'hôte ne revienne pas vivre chez lui, le contrat prévoit un préavis d'un minimum de 2 mois. Dans ce laps de temps, nous pouvons, avec vous, chercher une autre solution. Cependant, dans la grande majorité des cas, l'hébergé peut rester dans le logement jusqu'à la fin prévue du contrat. La maison est ainsi ouverte et continue à vivre, ce qui peut arranger aussi la famille.

 

Je suis salarié, puis-je bénéficier de vos services ?

Tout à fait, il n'y a pas de critère d'âge, de situation professionnelle : ce qui est important, c'est la régularité de la présence. Nous nous intéressons avant tout aux projets des hébergés. Certains de nos hébergés ont plus de cinquante ans, d'autres seulement dix-huit, certains sont en formation, d'autres en mutation professionnelle, ou en reprise d'études après quelques années de salariat.