Vous êtes ici : Accueil / Devenir hébergé / Comment faire ?

Top hébergé

Comment faire ?

Merci de bien lire toutes les informations présentes sur cette page, de prendre connaissance des modalités de cohabitation, et consulter les questions fréquemment posées.

Vous êtes partant ?

Téléchargez, remplissez le formulaire d'inscription et prenez connaissance de son annexe, des modalités de cohabitation et des questions fréquemment posées. 

Le formulaire ainsi que l'ensemble des pièces demandées est à retourner à l'association avec la somme de 20€ destinée à couvrir les frais de traitement de votre demande (chèque ou virement, RIB sur demande).

Vous pouvez aussi nous renvoyer le formulaire par mail à formulaires@letempspourtoit.fr, (traitement à réception du paiement).

 

Qu'est-ce que l'habitat partagé avec Le temps pour toiT ?

- un hébergement en cohabitation sur une durée de 2 à 12 mois (renouvellement possible)

- en échange d'une présence rassurante et conviviale au domicile le soir et la nuit

- chez des hôtes-hébergeurs de 33 à 100 ans (c'est à dire avec ou sans besoin de présence)

Entre l'hôte-hébergeur et l'hébergé, Le temps pour toiT fait coïncider les besoins, la géographie et les profils.

 

Où se situent les hôtes-hébergeurs ?

Essentiellement sur les communes des grandes agglomérations de Nantes et d'Angers et de manière ponctuelle sur les départements de Loire-Atlantique et Maine-et-Loire (hors agglo, nous contacter par téléphone). Pour une demande dans une autre région, consultez le site www.lisfrance.org

 

Quelles sont les conditions et prérequis pour être hébergé ?

- être majeur (ou majeur dans l'année de début de cohabitation). Pas de limite d'âge

- être en situation administrative régulière

- être en projet : études, projet professionnel, mobilité professionnelle, changement ...

- être capable de communiquer en français

- avoir envie de partager le quotidien

- être capable de réagir face à une situation d'urgence

- accepter la contractualisation et l'accompagnement Le temps pour toiT

 

Combien de nuits l'hébergé doit être présent chez son hôte ?

Le temps pour toiT ne demandera jamais une présence de 31 nuits par mois. L'engagement dépend des possibilités de l'hébergé : de quelques nuits à 25 nuits par mois.

 

Quels sont les avantages ?

Selon nos adhérents hébergés, c'est avant tout la possibilité « de faire une belle rencontre » mais cette solution présente aussi de nombreux autres avantages :

- Un cadre pour la réussite du projet de l'hébergé (environnement calme et propice au travail, ne pas être seul, des garanties contractuelles et juridiques, une équipe de professionnels qui vous accompagnent)

- Un hébergement peu coûteux : une solution jusqu'à 10 fois moins cher que les autres alternatives qui comprend un suivi et un accompagnement par des professionnels. Détail des tarifs dans le formulaire d'inscription. Il n'y a pas de loyer.

 

Combien ça coûte ?

L’association facture des frais lorsqu’un contrat d’habitat partagé est signé. Les frais couvrent l’analyse des besoins hébergés/hôteshébergeurs, la mise en relation, la contractualisation, l’accompagnement et éventuellement la médiation en cours de cohabitation. Ils sont fixés chaque année par le conseil d’administration. Ils varient en fonction de la présence assurée par l’hébergé auprès de son hôte-hébergeur.

Le coût de revient est en moyenne 10 fois inférieur aux alternatives courantes.

En détail :

- Cotisation annuelle à l’association valable de date à date : 30 euros.

- Frais de dossier : 40 euros, forfait unique à la 1ère adhésion, dont sont déduits les 20 euros déjà payés lors de l'envoi du questionnaire initial.

- Prestation de l'association : entre 460 et 1200 euros pour 10 mois de cohabitation (durée la plus fréquemment observée), soit 46 à 120 euros équivalents mensuels, selon l'engagement de présence auprès de l'hôte-hébergeur, et uniquement quand il y a cohabitation. Le montant est évalué lors des premières prises de contact.

- Frais d'usage : l'hôte-hébergeur peut demander le paiement de frais d'usage qui concernent la seule consommation d'eau, de gaz, d'électricité de l'hébergé et non une participation aux charges globales du logement. Elle est évaluée à 1 à 2 euros par m² privatif et par mois selon le temps effectif de présence.