Vous êtes ici : Accueil / Salle de presse / Dans les médias / Partager son chez soi

Partager son chez soi

Par notre correspondant
Presse Océan
L'association Le temps pour toiT facilite la cohabitation entre différentes générations. Des recrues sont recherchées. Faire cohabiter des personnes qui ne se connaissent pas.
Partager son chez soi

L'association Un temps pour toiT met en relation des hébergés et des hébergeurs Photo PO-C.Tréman

C’est tout le pari de l’association Un temps pour toiT, dont les intervenantes, du siège nantais, sont un relais pour des habitants de tout le département. Le principe est simple : une dame âgée, une mère de famille seule avec enfants peut proposer une chambre contre une présence régulière et utile.

Les duos existent surtout à Nantes et dans les villes voisines. « Mais des duos peuvent se former dans tout le département », relatent Zelda Sionneau, chargée de mission au sein de l’association. « Nous menons depuis peu des actions pour faciliter l’habitat partagé en milieu rural. Des recherches urgentes d’hébergés existent à Saint-Mars-du-Désert ou Treillières », note Mathilde Duveau, chargée des actions en milieu rural au sein d’un temps pour toiT. Ou encore à Sucé-sur-Erdre.

Lire le reportage original
Mots-clés associés :