Vous êtes ici : Accueil / Nous rejoindre / Témoignages

Top nous rejoindre

Témoignages

Voici quelques témoignages écrits, en photos et en vidéos de ce qu'est la cohabitation intergénérationnelle.

Françoise, 56 ans, pour son père Pierre (87 ans)

Mon père a 87 ans. Veuf depuis 3 ans, il a toujours souhaité rester dans sa maison. Mais, à cause de chûtes répétées, nous étions, avec mes frères et soeurs, de plus en plus inquiets de le savoir seul en fin de journée et la nuit, même si nous habitons à proximité. Ayant d’abord opté pour l’accueil d’un locataire, à prix modique, dans un logement attenant à la maison, il s’est avéré qu’il n’assurait pas la présence que nous souhaitions. Nous avons alors contacté Le temps pour toiT et avons analysé ensemble les besoins de notre père : présence la nuit en semaine, discussion, partage d’un repas de temps en temps. Autant d’engagements que nous ne pouvions exiger de la part d’un locataire. Nous avons donc opté pour l’accueil d’une personne dans le cadre contractuel proposé par Le temps pour toiT.

Cet été, Sophie, jeune infirmière rentrant d’une mission humanitaire, a donc logé chez mon père. Elle a été un relais formidable pour nous, permettant à chacun des enfants de partir à tour de rôle, quelques jours en vacances. Mon père ne s’est pas senti seul et savait que quelqu’un rentrait le soir. Il était moins anxieux et avait un meilleur appétit. Sophie est restée jusqu’à fin septembre, le temps de retrouver une autre personne, proposée par l’association, qui s’est engagée à rester jusqu’en juin 2009.

Tout se présente pour le mieux après une première expérience particulièrement réussie !

Roger (91 ans)

Mon épouse, qui ne pouvait plus marcher, est entrée en maison de retraite médicalisée depuis peu. Moi, je suis en bonne santé mais je sais, comme mes enfants, qu’il peut m’arriver quelque chose à tout moment. Si jamais il se passait quelque chose la nuit, étant seul maintenant, qu’est-ce que je ferais ? La seule présence de Marine me rassure, j’ai repris des activités et rend sereinement visite à ma femme tous les jours. Parfois, le soir, Marine et moi dînons ensemble. Marine travaille à côté pour payer ses études et quand le moral baisse, la veille des examens, nous discutons autour d’un bon potage…

Angèle (78 ans)

Mon quotidien est aujourd’hui bien plus agréable. Dans la journée, une aide ménagère passe à la maison et ma famille est très présente. Mais, avant, le soir, les volets étaient fermés très tôt et la nuit était longue. Aujourd’hui, je profite plus de mes soirées, nous discutons de choses et d’autres et nous dînons ensemble de temps en temps. Surtout, je me sens plus en sécurité dans ma maison, et je dors mieux.
Nicolas, qui fait des études pour être kinésithérapeute, sort de temps en temps le soir, mais je sais qu’il rentre ensuite et que le matin, nous prendrons un café avant son départ à l’école.
L’association nous rend visite une fois tous les deux mois environ, pour voir si tout se déroule bien. Une fois, au tout début, Nicolas n’a pas rempli sa part du contrat, nous en avons discuté avec l’association, et tout est rentré dans l’ordre ensuite.

Cohabitations, mode d'emploi

Constituer un duo, l'accompagner, le quotidien, vos réponses ici, en vidéo.

Les autres vidéos
Vincent & Jeanne

Vincent Jeanne